1 AVRIL

Yves-Noël Genod
Date du début: 
01/04/2014 - 21:00
 
« Autour d'elle, on avait fait le vide
Emmanuelle se déchaînait, splendide
Je voyais enfin passer l'amour »
 
Pierre Delanoe/François Valéry, Emmanuelle 
 
« Poi, sì cantando, quelli ardenti soli
Lorsque chantant ainsi, ces ardents soleils
si fuor girati intorno a noi tre volte
eurent tournés trois fois autour de nous
...
donne mi parver, non da ballo sciolte,
ils semblèrent dames, non déliées de la danse
ma che s'arrestin tacite, ascoltando
mais s'arrêtant, en silence, à l'écoute
fin che le nove  note hanno ricolte
pour recueillir le son des notes nouvelles »
 
Dante, La Divine comédie, Le Paradis/Chant X
 
Pendant longtemps, j’ai exploré les formes les unes après les autres, one man show, comédie musicale, groupe de variété... Ces dernières années, a commencé le cycle de ce que j’appelle les « grands spectacles », c’est-à-dire des spectacles sans thème et sans forme (annoncée) qui sont célébration et chant, opéra imaginaire, liquide et fluide, qui veulent ne pas poser, ne pas transposer, juste ce qui est là. 1er avril, créé à Bruxelles le 1er avril 2011 est le premier de ces spectacles dont la suite s’est déclinée la saison suivante à Paris : — je peux / — oui ; Chic by Accident et Je m’occupe de vous personnellement. 1er avril, qui n’avait pas été présenté à Paris, est recréé pour Les Bouffes du Nord. Son principe est simple : c’est la porte ouverte à toutes les perditions. Fragments de petites troupes accrochées à quelques terres, quelques bouts de banlieue romaine ou berlinoise, poison perdu, fréquences perdues, tous les poètes, tous les clowns, troubadours, acrobates... Gens du voyage, gens du théâtre... le vaisseau Terre et les exoplanètes, les planètes-océan... « Préparons donc ces poèmes et ces images qui ne comblent aucun de nos désirs asservis », dit Alain Badiou en reprenant Jean Genet dans Le Balcon : « Comment approcher la Liberté, le Peuple, la Vertu et comment les aimer si on les magnifie ! Si on les rend intouchables ? Il faut les laisser dans leur réalité vivante. Qu’on prépare des poèmes et des images, non qui comblent mais qui énervent.»
Yves-Noël Genod
 
Un spectacle de Yves-Noël Genod
Sons Benoît Pelé 
Lumières Philippe Gladieux
Conseils dramaturgiques Youness Anzane
Conseils scénographiques Boris Dambly
Assistants Simon Bomo et Gildas Goujet
Guests, apparitions, fantômes et séraphins
Soleïma Arabi, Fernanda Barth, Damien Côme Bernard Chapelle, Bertrand Dazin, Simon Espalieu, Mario Forte, Bernard Genod, Yves-Noël Genod, Boris Grzeszczak, Baptiste Kubich, Louis Laurain, Pietro Marullo, Jeanne Monteilhet, Perle Palombe, Ana Pi, Ambroise Sabbagh et Dominique Uber 
 
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Remplace les balises [VIDEO::http://www.youtube.com/watch?v=someVideoID::aVideoStyle] par des vidéos intégrées.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
8 + 8 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.