swamp club au t2g

Swamp club est un club marécageux en plein milieu d’une nature presque lynchienne, ses membres y vont le temps d’une résidence et sont des artistes étrangers – par mis lesquels un français – qui ont l’air de se trouver en captivité dans ce lieu aussi mystérieux que paisible.
Philippe Quesne s’amuse à jouer avec le sujet de ‘la résidence d’artiste’ – où le temps se construit en fonction de l’environnement – montrée comme une dimension presque aliénante, à mi-chemin entre maison de retraite et secte new age.
Mais Swamp Club est aussi une pièce, un espace où rencontrer l’autre, s’apaiser, expérimenter.
Est-ce que l’utilisation d’éléments comme l’ordinateur, le projecteur, l’écriture avec le led, qui font un clin d’oeil à l’hacking, représentent l’envie de Quesne de creuser à l’intérieur de la technologie pour y trouver une autre dimension du théâtre? Comment développer l’espace de la scène théâtrale et la narration ailleurs ?
La scène du début avec le jeu de simulation de l’accueil au club rappelle le travail que Eva & Franco Mattes avaient commencé en utilisant des avatars en 2010 avec des performances interactives qui avaient lieu sur ‘Second life’.

https://vimeo.com/21651866
Qu’est ce que cela fait de jouer avec un corps qui se trouve ailleurs ?
Les protagonistes de ce travail bougent comme des avatars, on les emploi, on les occupe avec des activités et puis on le fait disparaître. Le temps de leur action est très fragmenté et parfois on a l’impression de poser les yeux sur un curieux mélange de télé-réalité et de jeux video.
Nous sommes toujours dans une dimension de l’au-delà, dans une construction fictive du monde.
Quoi dire à ceux qui voudraient comprendre ce qui se cache derrière les alertes, les dangers et une sorte de primitivisme qui oblige les artistes à s’enfermer dans la grotte ?
Le monde du Swamp Club existe dans la dimension d’une secousse, c’est un monde reconstruit dans une boule de neige. C’est la main qui active le drame, les yeux frémissent et puis la neige tombe. La vision se transforme. Tout peut à nouveau recommencer.

Chantal Malambri ///  // /

Pour d’autres infos ou réservation:

http://www.theatre2gennevilliers.com/2013-14/fr/programme/834-swamp-club-philippe-quesne

Philippe Quesne
Vivarium Studio
Swamp Club
du 7-17 novembre
au
T2G – l’art comme expérience

Théâtre de Gennevilliers,
Centre Dramatique National de Création Contemporaine
41 avenue des Grésillons – 92230 Gennevilliers
Standard 01 41 32 26 10 – du lundi au vendredi de 10h à 18h
Fax 01 40 86 17 44

Metro ligne 13 Gabriel Péri
Bus Ligne 54, direction Gabriel Péri, arrêt Place Voltaire

Suivez nous sur Twitter !
@EdChemin

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Remplace les balises [VIDEO::http://www.youtube.com/watch?v=someVideoID::aVideoStyle] par des vidéos intégrées.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
10 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.